Sélectionner une page

Que visiter à Séville ?

Installée sur les deux rives du fleuve Guadalquivir, Séville est une destination vivante et colorée qui présente une offre variée de lieux et d’attractions touristiques. Le mystérieux mariage entre son riche passé et son visage moderne en fait l’une des destinations touristiques favorites en Europe. Découvrez quatre incontournables lieux et attractions touristiques à visiter dans la capitale d’Andalousie.

Le Real Alcázar de Sevilla

Il serait dommage d’aller à Séville sans visiter Le Real Alcázar, le palais royal de Séville, le plus ancien palais d’Europe encore en usage. Il est inscrit au patrimoine mondial de L’UNESCO. Alcazar signifie château en espagnol et est un dérivé du mot arabe al-qasr qui signifie forteresse ou palais. Ce palais a une histoire spectaculaire. Elle commença en 913 quand Abd-ar-Rahman III, premier calife d’Al-Andalus, ordonna la construction d’un château à cet endroit où était érigé un fort romain. Sur ordre du roi Al-Moetamid (dernier roi de la dynastie des Abbadides), le château sera agrandi au 11e siècle et transformé en palais. Trois siècles plus tard, quand la péninsule ibérique fut reconquise par les souverains chrétiens, le roi Alphonse X de Castille le fit agrandir davantage.

En 1364, le roi Pierre Ier de Castille (Le Cruel) fit construire un nouveau palais, l’Alcázar, que ses successeurs n’ont eu de cesse d’agrandir. Le palais est construit avec un style architectural à la fois maure et chrétien. À l’intérieur du palais, visitez le Patio de las Doncellas (patio des vierges), et son étang entouré de jardins encastrés et d’une galerie avec accès aux salles de réception. Le Salón de los Embajadores avec sa splendide coupole en bois de cèdre travaillé vaut également le détour. Vous pouvez aussi y découvrir la Casa de Contratación datant de 1503. C’est dans ce bâtiment historique que le roi Ferdinand et la reine Isabelle recevaient des personnalités de marque, dont l’explorateur Christophe Colomb. Le bâtiment abritait également une école de navigation dirigée par le célèbre Vespucci.

Real Alcazar Séville Andalousie
Real Alcazar Séville Andalousie

La cathédrale de Séville

Giralda De Séville Andalousie
Giralda De Séville Andalousie

La cathédrale de Séville est la plus grande église au monde après la basilique Saint-Pierre de Rome et la Cathédrale Saint-Paul de Londres. C’est d’ailleurs la plus grande cathédrale gothique au monde. De son nom officiel « Catedral de Santa María de la Sede », elle a été construite à l’endroit où se trouvait la Mosquée des Almohades. À la Reconquista de la péninsule ibérique par les souverains chrétiens, elle fut mise en service en 1248 comme cathédrale. La mosquée sera plus tard démolie au 13e siècle à l’exception du « Patio de los Naranjos » (le patio des orangers) et de la tour Giralda. L’année 1402 verra le lancement du projet de construction de la cathédrale qui sera enfin consacrée en 1507. Elle a été construite comme une église en croix avec cinq nefs et des chapelles. L’édifice mesure à l’intérieur 127 mètres de long, 83 mètres de large et a une hauteur de 43 mètres. La Catedral de Santa María de la Sede déborde de richesses touristiques uniques que vous pouvez visiter. Ne manquez pas d’y voir :

  • Le tombeau de Christophe Colomb ;
  • La chapelle royale (Capilla Real), dédiée au roi Ferdinand III de Castille ;
  • Les nombreuses peintures de Murillo, Goya, Pedro de Campaña et Luis de Vargas ;
  • La salle des trésors.

Le Metropol Parasol

Le monument est imaginé par l’architecte berlinois Jürgen Hermann Mayer. Le Metropol Parasol encore appelé « Setas de la Encarnacion » (Champignon de l’Incarnation) est un monument hors du commun situé au sud du quartier d’Encarnación-Regina, dans le district Casco Antiguo. Sur la Plaza de la Encarnacion à Séville, c’est une structure de bois d’une hauteur de 28 m qui a toute l’allure d’un immense champignon. La structure recouvre toute cette place andalouse et est construite sur 6 piliers parasols reliés entre eux, passant au-dessus de la rue Imagen.

Le projet est né d’une volonté de réhabiliter un marché qui se trouvait au même endroit au début du XXe siècle avant d’être démoli en 1973. L’édifice abrite aujourd’hui un musée archéologique, un marché, des locaux commerciaux… Sa construction un peu extravagante et sa démarcation claire du patrimoine architectural ancien de Séville en font un lieu incontournable.

Parasol Séville Andalousie
Parasol Séville Andalousie

La Plaza de España

La Plaza de España à Séville est l’un des espaces les plus connus et les plus spectaculaires de Séville. Véritable chef-d’œuvre d’Anibal Gonzalez, elle a été construite à l’origine pour l’exposition ibéro-américaine tenue à Séville en 1929. Elle est magnifiquement orientée vers la rivière Guadalquivir, et ses trésors rappellent si profondément la péninsule ibérique. La place est composée d’un lac semi-circulaire frétillant et au centre, d’une fontaine à jeu d’eaux divertissant. La vraie attractivité reste son splendide hémicycle fait de bancs aux carreaux de faïence représentant les 48 provinces espagnoles. La place est également connue pour avoir été la scène de films comme « Lawrence d’Arabie » ou « Star Wars, épisode II : L’Attaque des clones ».

Plaza De Espana Séville Andalousie
Plaza De Espana Séville Andalousie

Que retenir ? Vous en aurez plein à vous mettre dans les yeux à Séville. Il est néanmoins important d’être prompt dans les réservations afin de vous garantir des visites sereines et paisibles.